Déduction des frais de travail à domicile

Nouvelle

26 février 2021

Publié par Jonathan Riel M.Fisc.

POINT FISCAL CTA : DÉDUCTION DES FRAIS DE TRAVAIL À DOMICILE PENDANT LA PANDÉMIE DE COVID-19

Vous avez engagé des dépenses en lien avec le télétravail et la COVID-19? Vous pourriez avoir droit à une déduction pour certains frais de bureau à domicile dans vos déclarations de revenus pour l’année d’imposition 2020.

Les gouvernements du Canada et du Québec ont simplifié les critères applicables et vous proposent désormais deux méthodes pour calculer le montant de la déduction.

ÊTES-VOUS ADMISSIBLES ?

Pour réclamer une déduction pour frais de bureau à domicile, peu importe la méthode que vous choisirez, vous devez avoir travaillé à partir de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d’au moins 4 semaines consécutives en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Si tel a été votre cas, vous pouvez réclamer une déduction selon l’une des deux méthodes énoncées ci-dessous :

NOUVELLE MÉTHODE À TAUX FIXE TEMPORAIRE

Selon la nouvelle méthode à taux fixe temporaire, vous pouvez demander une déduction de 2 $ pour chaque jour de travail à distance, et ce jusqu’à un maximum de 400 $. Les congés payés et non payés, les jours non travaillés et les jours de congé maladie ou autres doivent être exclus du calcul. Vous ne pouvez avoir déduit aucune autre dépense d’emploi. Par ailleurs, votre employeur ne doit pas vous rembourser la totalité de vos dépenses de bureau à domicile. À noter que les employés qui n’étaient pas tenus de travailler de la maison, mais qui ont choisi de le faire lorsque leur employeur leur en a donné la possibilité, peuvent aussi utiliser la méthode à taux fixe temporaire.

Pour demander une déduction calculée selon la méthode à taux fixe temporaire, vous devrez remplir et soumettre avec vos déclarations de revenus pour l’année 2020 les formulaires T777S (fédéral) et TP-59.S (provincial). Votre employeur n’aura donc aucun formulaire à remplir si vous optez pour cette méthode de calcul. Vous n’aurez pas non plus à conserver de pièces justificatives relativement à vos dépenses.

MÉTHODE DÉTAILLÉE SIMPLIFIÉE

Si vous avez engendré des dépenses supplémentaires, vous pouvez obtenir une déduction pour vos frais de bureau à domicile en comptabilisant vos dépenses réelles selon la méthode détaillée simplifiée. Prenez note que le choix de cette méthode exige que vous conserviez toutes les pièces justificatives relatives à vos dépenses. En plus de produire les formulaires T777S (fédéral) et TP-59.S (provincial) avec votre déclaration de revenus pour l’année 2020, votre employeur doit vous avoir fourni le formulaire T2200S ou T2200 (fédéral ) et TP-64.3 (provincial). La signature électronique de votre employeur sera acceptée sur ces formulaires.

Selon la méthode détaillée simplifiée, vous pouvez déduire une partie de certaines dépenses liées à l’utilisation d’un espace de travail dans votre domicile. Tout d’abord, il vous faudra donc déterminer le pourcentage d’utilisation de votre domicile pour votre travail. Pour se faire, il vous faudra calculer en pieds ou mètres carrés la taille de votre domicile et de votre espace de travail que vous utiliserez dans la formule suivante :

La taille de votre espace de travail ÷ la taille de votre domicile x 100 = % d’utilisation de votre domicile comme espace de travail.

Veuillez noter que le types d’espace de travail (pièce désignée vs aire commune) et les heures d’utilisation d’un espace par semaine pour le travail ont un impact sur le calcul.

Pour plus de détails et des exemples sont disponibles ICI.

Ensuite, vous devrez appliquer pourcentage d’utilisation calculé aux dépenses admissibles que vous avez engendrées à la maison. Les dépenses admissibles pour tous les employés incluant les employés à commission sont les suivantes : électricité, chauffage, eau, partie des frais publics de vos frais de copropriété, frais d’accès Internet du domicile, frais d’entretien et de réparation mineure, loyer payé pour l’appartement ou la maison où vous vivez.

Les frais de téléphone cellulaire peuvent aussi faire l’objet d’une déduction dans la mesure où  le coût du forfait est raisonnable et qu’il a été raisonnablement réparti entre l’utilisation pour le travail et les fins personnelles. À cet égard, vous devez être en mesure de justifier le nombre de minutes ou la quantité de données cellulaires que vous avez utilisées dans l’exécution de vos tâches d’emploi ainsi que leur coût.

Les dépenses suivantes ne sont pas admissibles : intérêts hypothécaires, paiements hypothécaires, frais de raccordement à Internet, mobilier, dépenses en capital, décorations murales.

Par ailleurs, prenez note que des restrictions supplémentaires s’appliquent si vous avez travaillé de la maison pour une partie de l’année seulement, si vous avez plusieurs sources de revenus et/ou que vos dépenses dépassent votre revenu d’emploi. Pour de plus amples détails à cet effet, nous vous invitons à consulter le site de l’Agence du Revenu du Canada en cliquant ICI.

Pour toute question au sujet de la déduction des frais de travail à domicile pendant la pandémie de COVID-19, veuillez communiquer avec un membre CTA de notre équipe en fiscalité.

 

Rédacteurs principaux

Élisabeth Daigneault, avocate, M. Fisc., Directrice en fiscalité

Jean-Samuel Fortier, Analyse en fiscalité